Finance, assurances et immobilier statistiques
Informations et statistiques sur la finance, les assurances et l'immobilier

Le domaine de la finance, qui regroupe les activités des établissements de crédit, des assurances et du secteur immobilier, a une place importante dans l’économie française.

Les assurances permettent de prévoir les risques et ont également pour vocation de pallier les pertes financières après un accident ou une dégradation. Les assurances de personnes, qui comprennent notamment les assurances en cas de vie, en cas de décès et les assurances maladies, garantissent aux assurés le versement d'indemnité lorsqu'ils sont directement touchés par un évènement. Ce secteur est en pleine évolution, notamment puisque la branche relative à la dépendance se développe parallèlement au vieillissement de la population française. Actuellement, l’assurance-vie représente la plus grande part des cotisations d’assurance. En plus des assurances de personnes, les assurances de biens et de responsabilités s'occupent de verser une certaine somme d'argent aux assurés lorsque survient un incendie, un accident ou un vol. Les indemnités de sinistres des assurances françaises s’élèvent aujourd'hui à près de 156 milliards d'euros. La Macif, la Maif et la MAAF, grandes compagnies leaders sur le marché de l’assurance, font partie des entreprises les plus populaires auprès des Français et récoltent l’avis positif d’environ 20 % d'entre eux.

Du côté bancaire, les groupes BNP Paribas, Société Générale et Crédit Mutuel sont les trois premières banques françaises en termes de valeur de marque. La France compte près de 1.100 établissements de crédit gérant chacun plus de 133.000 clients, ce qui fait des banques un marché central. Celles-ci produisent des services nécessaires au fonctionnement de la société, comme par exemple le crédit qui permet aux ménages et aux entreprises d’investir dans leurs projets mobiliers et immobiliers. Au vu de l'importance qu'ont pris Internet et les télécommunications, le secteur bancaire se transforme pour mieux s'adapter aux nouveaux modes de consommation. Les Français sont en effet de plus en plus nombreux à préférer consulter les services que leurs banques proposent en ligne au lieu de se déplacer en agence pour régler les questions relatives à leurs comptes ou à leurs placements financiers.

Représentant un peu plus de 13 % de la valeur ajoutée brute de l’économie française, le secteur immobilier connaît quant à lui un retournement de tendance après la difficile crise économique de 2008. La baisse de l'activité immobilière et la révolution internet ont entraîné la fermeture plusieurs agences, mais celles-ci restent pour les ménages la manière la plus sûre de déterminer le prix de vente d'un bien immobilier, devant les annonces de biens comparables et l'avis d'un notaire. La plupart des Français considèrent pourtant qu'il n'est plutôt pas aisé de devenir propriétaire foncier, notamment à cause de la conjoncture économique. Aujourd'hui, on compte près de 234.000 salariés travaillant dans les activités immobilières.


Image: istockphoto.com / zentilia
Statistiques récentes
Thèmes et Statistiques
Les banques en France  statistiques
Les banques en France statistiques
Les banques en France
Le logement en France  statistiques
Le logement en France statistiques
Le logement en France
Nouveau Graphique du jour
Infographie - L'effet Macron sur les bourses européennes Toutes les Infographies sur le même Thème
Tous les secteurs
Statista – Études de marché et Rapports
Plus d’Études de marché et Rapports