Les résidences secondaires en France - Faits et chiffres

Le nombre de résidences occasionnelles en France s'est accru sans cesse au cours des dernières années : de 3,1 millions en 2010, on est passé à plus de 3,6 millions en 2020, soit plus d'un demi-million de résidences secondaires au fil de cette décennie. Ainsi, au 1er janvier 2020, la France dénombrait plus de 3,6 millions de résidences secondaires et logements occasionnels, c'est-à-dire des logements utilisés occasionnellement pour les vacances, les week-ends, les loisirs ou pour des raisons professionnelles.

La proportion de résidences secondaires parmi le parc de logements en France en 2020 était de près de 10 %, et la majorité de celles-ci, soit près de 40 %, se trouvaient dans des communes rurales. Par ailleurs, l'évolution annuelle moyenne du nombre de résidences occasionnelles dans l'Hexagone était de 1,7 % entre 2015 et 2020, taux lui aussi en constante progression.

En ce qui concerne les prix et le financement des résidences secondaires en France, le coût d'achat moyen d'une résidence occasionnelle à l'échelle nationale en 2019 était d'environ 228.630 euros. En décembre 2020, le prix de vente moyen en Île-de-France s'élevait à plus de 350.000 euros, contre 158.100 euros dans la région de Franche-Comté.
De même, la valeur moyenne empruntée par les Français pour l'achat d'une résidence secondaire était de 158.000 euros en 2019. Sur la même période, le montant annuel moyen pour le financement de logements occasionnels variait selon la région : en Rhône-Alpes, la valeur empruntée pour acheter des résidences secondaires était d'environ 490 milliards d'euros, contre 330 milliards en Île-de-France ou en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cependant, cette valeur annuelle moyenne dépend aussi du nombre de prêts immobiliers accordés et utilisés pour financer une résidence secondaire.

6 % était la proportion de la population française ayant l'intention de devenir propriétaire d'une résidence occasionnelle au cours des cinq prochaines années en septembre 2018. Les emprunteurs ayant acheté une résidence secondaire dans l'Hexagone en 2019 avaient une rémunération annuelle moyenne d'à peu près 83.900 euros, c'est-à-dire, plus de deux fois le salaire annuel moyen en France. Ainsi, près de la moitié (49,6 %) des emprunteurs avaient une profession libérale ou étaient des cadres supérieurs. En outre, plus de deux tiers avaient entre 45 et 65 ans.

Enfin, en 2018, les touristes français qui passaient leurs vacances dans une résidence secondaire en France dépensaient en moyenne 28 euros par jour et par personne, un montant qui variait significativement selon la région et le type d'hébergement. À titre d'exemple, cette dépense était de 49 euros par jour et personne si on restait chez un ami, et de 145 euros si on dormait dans un hôtel. Ainsi, l'un des avantages des résidences secondaires c'est la réduction des dépenses lors des vacances. Par conséquent, il n'est pas étonnant que près de 10 % des logements occasionnels dans les régions d'Auvergne-Rhône-Alpes et de Bourgogne-Franche-Comté aient des propriétaires étrangers.

Indicateurs importants

Les indicateurs clés vous fournissent un aperçu exhaustif du thème "Les résidences secondaires en France" et vous dirigent directement aux statistiques correspondantes.

Les résidences occasionnelles en France

Le financement des résidences secondaires en France

Statistiques intéressantes

Dans les 5 chapitres suivants, vous trouverez rapidement les 31 statistiques les plus importantes sur le thème "Les résidences secondaires en France".

Les résidences secondaires en France

Dossier sur le thème

Toutes les statistiques importantes, préparées par nos experts – à télécharger directement sous format PPT et PDF !
TOP SELLER

Les résidences secondaires en France - Faits et chiffres

Le nombre de résidences occasionnelles en France s'est accru sans cesse au cours des dernières années : de 3,1 millions en 2010, on est passé à plus de 3,6 millions en 2020, soit plus d'un demi-million de résidences secondaires au fil de cette décennie. Ainsi, au 1er janvier 2020, la France dénombrait plus de 3,6 millions de résidences secondaires et logements occasionnels, c'est-à-dire des logements utilisés occasionnellement pour les vacances, les week-ends, les loisirs ou pour des raisons professionnelles.

La proportion de résidences secondaires parmi le parc de logements en France en 2020 était de près de 10 %, et la majorité de celles-ci, soit près de 40 %, se trouvaient dans des communes rurales. Par ailleurs, l'évolution annuelle moyenne du nombre de résidences occasionnelles dans l'Hexagone était de 1,7 % entre 2015 et 2020, taux lui aussi en constante progression.

En ce qui concerne les prix et le financement des résidences secondaires en France, le coût d'achat moyen d'une résidence occasionnelle à l'échelle nationale en 2019 était d'environ 228.630 euros. En décembre 2020, le prix de vente moyen en Île-de-France s'élevait à plus de 350.000 euros, contre 158.100 euros dans la région de Franche-Comté.
De même, la valeur moyenne empruntée par les Français pour l'achat d'une résidence secondaire était de 158.000 euros en 2019. Sur la même période, le montant annuel moyen pour le financement de logements occasionnels variait selon la région : en Rhône-Alpes, la valeur empruntée pour acheter des résidences secondaires était d'environ 490 milliards d'euros, contre 330 milliards en Île-de-France ou en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cependant, cette valeur annuelle moyenne dépend aussi du nombre de prêts immobiliers accordés et utilisés pour financer une résidence secondaire.

6 % était la proportion de la population française ayant l'intention de devenir propriétaire d'une résidence occasionnelle au cours des cinq prochaines années en septembre 2018. Les emprunteurs ayant acheté une résidence secondaire dans l'Hexagone en 2019 avaient une rémunération annuelle moyenne d'à peu près 83.900 euros, c'est-à-dire, plus de deux fois le salaire annuel moyen en France. Ainsi, près de la moitié (49,6 %) des emprunteurs avaient une profession libérale ou étaient des cadres supérieurs. En outre, plus de deux tiers avaient entre 45 et 65 ans.

Enfin, en 2018, les touristes français qui passaient leurs vacances dans une résidence secondaire en France dépensaient en moyenne 28 euros par jour et par personne, un montant qui variait significativement selon la région et le type d'hébergement. À titre d'exemple, cette dépense était de 49 euros par jour et personne si on restait chez un ami, et de 145 euros si on dormait dans un hôtel. Ainsi, l'un des avantages des résidences secondaires c'est la réduction des dépenses lors des vacances. Par conséquent, il n'est pas étonnant que près de 10 % des logements occasionnels dans les régions d'Auvergne-Rhône-Alpes et de Bourgogne-Franche-Comté aient des propriétaires étrangers.

Contact

Des questions ? Nous nous ferons un plaisir de vous aider.
Statista Locations
Contact Temitope Ifekoya
Temitope Ifekoya
Customer Relations

Lun - Ven, 9:00 - 18:00 h (EST)

Contact Hadley Ward
Hadley Ward
Sales Manager– Contact (États-Unis)

Lun - Ven, 9:00 - 18:00 h (EST)

Contact Ziyan Zhang
Ziyan Zhang
Customer Relations– Contact (Asie)

Lun - Ven, 9:00 - 10:00 h (IST)

Contact Kisara Mizuno
Kisara Mizuno
Customer Success Manager– Contact (Asie)

Mon - Fri, 9:30am - 5:30pm (JST)

Contact Lodovica Biagi
Lodovica Biagi
Director of Operations– Contact (Europe)

Lun - Ven, 9:00 - 18:00 h (GMT)

Contact Catalina Rodriguez
Catalina Rodriguez
Key Account Manager - LAC– Contact (Amérique latine)

Lun - Ven, 9:00 - 18:00 h (EST)