Les cafés en France - Faits et chiffres

Publié par Statista Research Department, 10 janv. 2019
En France, les bars, cafés et brasseries sont de véritables lieux de rassemblement collectif et de détente individuelle. Les populations locales et étrangères apprécient se retrouver dans ces établissements, particulièrement l'été où les tables installées en terrasse permettent de profiter des beaux jours. C'est d'ailleurs en août que le chiffre d'affaires des cafés est le plus important avec environ 24.000 euros, contre 12.000 euros au mois de janvier par exemple.

Statistiques intéressantes

Dans les 3 chapitres suivants, vous trouverez rapidement les 23 statistiques les plus importantes sur le thème "Les cafés en France".


Le concept de ces établissements est de servir des boissons et des repas légers, parfois joint en France à un débit de tabac (communément appelé bar-tabac ou bistrot). L'indice de prix à la consommation de la restauration et des cafés étaient en mai 2016 de 101,38. Ce chiffre a considérablement baissé par rapport à l'année précédente, en raison de plusieurs facteurs. Celui de la crise économique, mais également de la peur des attaques terroristes, comme celle ayant tragiquement frappé des personnes installées à la terrasse d'un café parisien le 13 novembre 2015.

Les restaurants et cafés ne font pas partie des dépenses touristiques les plus importantes effectuées par les français et les étrangers lorsqu'ils voyagent dans l'Hexagone. En effet, cela représentait 20,5 milliards d'euros de dépenses touristiques en 2016, derrière celles réalisées pour le logement, le shopping ou les transports. D'autres part, les prix des produits proposés sur les cartes varient souvent en fonction de la densité touristique d'une ville ou d'une région. Ainsi, l'Île-de-France est la région où le prix pour un café dans un bar, café ou brasserie est le plus onéreux (2,25 euros en moyenne, contre 1,60 euros en Provence-Alpes-Côte d'Azur). Le budget moyen consacré par les Français dans ces lieux est compris entre cinq et huit euros, pour acheter la plupart du temps des viennoiseries comme le déclaraient 46 % des répondants et/ou un expresso (43 %). Les sandwichs, pâtisseries et chocolat chaud avaient également la cote dans ces commerces de la restauration.

Néanmoins, cela reste un luxe de manger hors domicile, ou même pour certaines personnes de posséder un café dans sa commune. Dans une étude menée en 2015 par l'IFOP, des habitants de communes de moins de 5.000 habitants témoignaient de l'importance du rôle de ce genre de commerce dans le dynamisme d'une ville. Pour 85 % d'entre eux, les communes rurales dans lesquelles se trouvent un café sont plus attractives que d'autres qui en sont dépourvues. Et pourtant, dans bons nombres de ces petites villes, le manque d'un lieu collectif et convivial comme celui-ci se fait sentir. Ils étaient plus de 70 % à espérer que la municipalité ou une entreprise privée en lien avec le secteur des cafés mettent en place des aides financières, pour maintenir ou développer les cafés dans les communes rurales.

Les cafés en France

Dossier sur le thème

Toutes les statistiques importantes, préparées par nos experts – à télécharger directement sous format PPT et PDF !
TOP SELLER

Indicateurs importants

Les indicateurs clés vous fournissent un aperçu exhaustif du thème "Les cafés en France" et vous dirigent directement aux statistiques correspondantes.

L'économie des cafés

Consommation des Français

Vous avez d'autres questions ?
Nous serons ravis d'y répondre !

Vous avez d'autres questions ?
Nous serons ravis d'y répondre !

Contactez nous !
C’est facile, rapide, et nous serions ravis de vous aider !

Contactez nous !
C’est facile, rapide, et nous serions ravis de vous aider !

Comment nous contacter

Vous pouvez utiliser notre formulaire de contact ou consulter notre FAQ.
Vous pouvez également vous adresser directement à notre service clients.