L'alimentation bio en France - Faits et chiffres

L'alimentation bio en France - Faits et chiffres

Faits et chiffres sur l'alimentation bio en France

L’appellation « bio » est une abréviation signifiant « issu de l’agriculture biologique ». Il s’agit d’un mode d’agriculture qui respecte la flore et la faune en évitant d’utiliser des pesticides et des engrais artificiels.


Le marché de l’alimentation bio a pris son essor suite aux nombreux scandales alimentaires qui ont éclaté au cours des dernières années, comme celui de la viande de cheval dans les lasagnes, le scandale de la vache folle, ou le lait en poudre destiné aux enfants, contenant des produits chimiques utilisés dans la fabrication de colles et de plastiques.

En 2014, le chiffre d’affaires du marché français des produits alimentaires biologiques s'élevait à environ cinq milliards d’euros. À titre de comparaison, ce chiffre d’affaires n'atteignait qu’un milliard d’euros en 1999. Les produits bio les plus achetés en France en 2015 étaient les fruits et légumes, ainsi que les produits laitiers. Les Français achètent leurs produits bios le plus souvent dans les grandes surfaces alimentaires ou dans des magasins spécialisés.

La production d'aliments biologiques a progressé en parallèle de la demande grandissante. En 2014, il y avait environ 26.500 producteurs bio en France, contre 13.300 en 2008. Au total une superficie de plus d'un million d’hectares était consacrée à l’agriculture biologique en France en 2013.

Se nourrir bio consiste également à consommer des produits locaux afin d'éviter les longs transports qui nuisent à l’environnement, on parle alors d'une consommation « locavore ». On peut observer un changement dans le regard porté par les consommateurs sur l’importance de consommer des produits alimentaires locaux : en 2006, peu de Français considéraient que consommer local était essentiel d'un point de vue environnemental, mais depuis quelques années, c'est un critère qui joue un rôle de plus en plus important dans les habitudes de consommation des Français. En 2015, un tiers des Français estimait qu'acheter des produits locaux était très important. En 2015, près de 60 % des Français déclaraient acheter au moins une fois par semaine des produits alimentaires locaux.

En conclusion, on peut dire que les consommateurs français sont en train de prendre conscience que leur consommation de produits alimentaires, qui constitue un poste de dépenses important, a un impact sur le climat et qu'ils sont à même de pouvoir changer les choses en adoptant un mode de consommation durable et équitable.



Image: feeimages.com / nkzs



Statistiques recommandées sur « L'alimentation bio en France »
Études recommandées
  • Toutes les données sur un sujet dans un même dossier
  • Accès et téléchargement instantané
  • Un moyen simple de gagner du temps
Vous pourriez également être intéressé(e) par...