Guerre Ukraine-Russie - Faits et chiffres

Moscou, 24 février 2022, à 5h48. Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie annonce dans une allocution, d’un ton grave et pressé le lancement d’une « opération militaire spéciale ». Rapidement, les premiers bombardements sur les principales villes ukrainiennes sont lancés et les troupes russes envahissent le pays par le Nord, via la Biélorussie, par l’Est et depuis la Crimée, au Sud du pays. Les forces en oppositions sont largement à la faveur du géant russe, doté d’une flotte aérienne près de dix fois supérieures et d’une artillerie beaucoup plus puissante. Cette attaque, soudaine, et inattendue pour les observateurs internationaux, puise pourtant son déclenchement par une longue montée en tension dans la région et qui pourrait engendrer dans des délais plus moins longs des bouleversements sociaux, économiques et politiques dans les régions voisines.

Russie, un pouvoir militaire renforcé mais un développement économique contrarié

La Russie s’est engagée dans l’économie de marché seulement depuis le début des années 1990. Après la chute de l’URSS, le PIB russe s’est développé rapidement pendant 15 ans, jusqu’à 2008, année de l’invasion en Géorgie et des premières sanctions financières à son égard. Cette situation va se répéter à plusieurs reprises. L’économie russe plongeant une seconde fois en 2015, après l’annexion de la Crimée. Malgré ce développement économique en dents de scie, les investissements dans l’armée restent toujours élevés. Le budget militaire russe a fortement augmenté, passant de 30 milliards en 2004 à 80 milliards de dollars en 2016. La Russie représentait plus de 3% des dépenses militaires mondiales en 2020, derrière l’Inde, la Chine et les États-Unis.

La perte d’influence russe en Ukraine

La question identitaire ukrainienne a été au cœur de la communication de Vladimir Poutine pour justifier son invasion. Il a tout d’abord affirmé vouloir intervenir pour soutenir les populations russophones des régions du Louhansk et du Donbass puis à déclarer dans un second temps que « l’Ukraine est en fait qu’une région de la Russie ». Cependant, cette déclaration sans commune mesure ne semble pas être partagé ni par la population ukrainienne, ni même par la population russe. Dans un sondage réalisé en février 2022, une majorité des Russes rejetaient l’idée que l’Ukraine et la Russie ne devraient former qu’un seul pays.
De manière générale, l’Ukraine est fortement tiraillée entre sa culture commune avec la Russie et son tropisme pour l’Europe. Avant l’invasion de la Russie, une large majorité des Ukrainiens déclaraient déjà vouloir rejoindre l’Union Européenne. La Russie reste toujours un partenaire économique de premier plan, mais n’était déjà plus en 2020, le premier marché des exportations ukrainiennes, ni des importations.

Les conséquences de cette nouvelle guerre en Europe

L’Ukraine ne faisant pas partie des membres de l’OTAN, aucune mesure militaire n’a été prise contre la Russie. Afin de déstabiliser l’envahisseur et le forcer à revenir à la table des négociations, une série de mesures a été prise par la communauté internationale. L’ensemble des sanctions économiques a rapidement eu des effets sur l’économie russe. Le cours du rouble s’est effondré en mars 2022, atteignant un niveau historiquement bas. Cependant, la Russie possède un levier puissant dans son rapport de forces avec l’Union Européenne, son gaz et son pétrole. De nombreux pays Européens sont ultra-dépendants des matières premières Russes, comme l’Allemagne ou l’Autriche. Impossible donc de fermer le robinet russe. Et pourtant, un arrêt des importations de gaz et de pétrole représenterait un manque à gagner de près de 90 milliards de dollars pour l’économie Russe.

Contact

Des questions ? Nous nous ferons un plaisir de vous aider.
Statista Locations
Contact Temitope Ifekoya
Temitope Ifekoya
Customer Relations

Lun - Ven, 9:00 - 18:00 h (EST)

Contact Vayola Jocelyn
Vayola Jocelyn
Client Support Specialist– Contact (États-Unis)

Lun - Ven, 9:00 - 18:00 h (EST)

Contact Ziyan Zhang
Ziyan Zhang
Customer Relations– Contact (Asie)

Lun - Ven, 11:30 - 22:00 h (IST)

Contact Kisara Mizuno
Kisara Mizuno
Customer Success Manager– Contact (Asie)

Lun - Ven, 9:30 - 17:30 h (JST)

Contact Lodovica Biagi
Lodovica Biagi
Director of Operations– Contact (Europe)

Lun - Ven, 9:00 - 18:00 h (GMT)

Contact Carolina Dulin
Carolina Dulin
Associate Director - LAC– Contact (Amérique latine)

Lun - Ven, 9:00 - 18:00 h (EST)