L'enseignement supérieur en France - Faits et chiffres

En France, l’enseignement supérieur (c’est-à-dire les études suivies après l’obtention du baccalauréat) a la particularité d’être délivré par un large panel d’établissements tous très variés : universités, écoles de commerce, écoles d’ingénieurs et même lycées (par exemple dans le cas des BTS ou des classes préparatoires aux grandes écoles).
L’autre particularité aussi présente dans des pays tels que l’Allemagne ou encore la Suède, et à laquelle les Français sont bien attachés, est la quasi gratuité des universités publiques et ce, malgré la forte progression d’un système anglo-saxon consistant à augmenter les frais d’inscription à l’université, parfois jusqu’à atteindre des sommes faramineuses.

Ainsi, les études universitaires représentent un poste de dépenses publiques important : en 2017, l’État a accordé près de 27 milliards d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche.

Malgré la popularité grandissante d’un enseignement supérieur au sein de structures privées, l’université attire toujours plus d’étudiants : environ 1,4 million en 2015, soit plus de la moitié de la totalité des étudiants de l’enseignement supérieur. À tel point que certaines universités sont engorgées et qu’est soulevée la possibilité de sélectionner les étudiants à l’entrée en licence ou en master.

De manière générale, les étudiants français sont satisfaits des études qu’ils poursuivent et n’envisagent pas de changer d’orientation. La filière la plus populaire est les lettres et sciences humaines, qui comptent un demi-million d’étudiants, loin devant les 360.000 étudiants en sciences.
Parallèlement, le nombre d’étudiants en école d’ingénieurs et en école de commerce n’a cessé d’augmenter depuis les années 1980.

Malgré son accessibilité financière, l’enseignement supérieur français est aussi vivement critiqué pour sa tendance à l’élitisme. En effet, une valeur très particulière est accordée aux établissements dits « d’excellence ». L’intégration de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) est encouragée auprès des élèves studieux rêvant ensuite d’entrer à l’ENS, HEC ou encore Polytechnique, dont les diplômés sont encore aujourd’hui perçus comme « l’élite de la France », promis à un avenir brillant.

En savoir plus

L'enseignement supérieur en France - Statistiques importantes

Ces statistiques pourraient également vous intéresser

Toutes les données sur un sujet dans un même dossier

L'enseignement supérieur en France
  • Préparé par notre équipe éditoriale
  • Téléchargement sous format PPT/PDF
  • Accès immédiat
  • À partir de 250 €

Toutes les données sur un sujet dans un même dossier

L'enseignement supérieur en France
  • Préparé par notre équipe éditoriale
  • Téléchargement sous format PPT/PDF
  • Accès immédiat
  • À partir de 250 €

Statistiques recommandées

Plus de thèmes intéressants sur l'industrie « Marché et établissements éducatifs »

Plus de thèmes intéressants sur l'industrie « Marché et établissements éducatifs »

À propos de Statista

Découvrez comment Statista peut aider votre entreprise.

Fixer un wébinaire

Vous avez d'autres questions ?
Nous serons ravis d'y répondre !

Vous avez d'autres questions ?
Nous serons ravis d'y répondre !

Contactez nous ! C’est facile, rapide, et nous serions ravis de vous aider !

Contactez nous ! C’est facile, rapide, et nous serions ravis de vous aider !

Comment nous contacter

Vous pouvez utiliser notre formulaire de contact ou consulter notre FAQ.
Vous pouvez également vous adresser directement à notre service clients.

News
News