Le don du sang en France - Faits et chiffres

« Je donne mon sang, je sauve des vies ! » - tel le slogan lancé par l’Établissement français du sang (EFS) qui, en France, détient le monopole d’État du don du sang. Unique opérateur civil placé sous la tutelle du ministère de la Santé, sa mission est d’assurer l’autosuffisance de la France en matière de produits sanguins. Pour cela, il est chargé de collecter, préparer, qualifier et distribuer les produits sanguins labiles aux hôpitaux (transfusion) ou aux laboratoires pharmaceutiques (production de médicaments). Le don du sang est un acte solidaire et bénévole qui n’est pas rémunéré en France, comme c’est le cas aux États-Unis, par exemple, où le don du sang constitue un véritable « business ». Cependant, environ un quart des Français seraient plus enclins à donner leur sang s’ils en retiraient un bénéfice monétaire.

Pourtant, même sans être payés, les Français se montrent très généreux. La France compte parmi les pays européens dénombrant le plus de donneurs de sang, devancée uniquement par l’Autriche et Chypre et moins de 30 % de la population française ne souhaitent pas donner leur sang. Les raisons de ne pas donner peuvent être diverses, allant de la peur, au manque de temps. Les donneurs, par contre, disent quasi-unanimement qu’ils en tirent une certaine satisfaction. Plus facile que celui du plasma ou de plaquettes, c’est le don de sang total qui constitue le mode de prélèvement le plus courant. En effet, la collecte de plaquettes dure une heure et demie, ce qui dissuade davantage la population d'entreprendre cette démarche.

Près de la moitié des produits sanguins prélevés sont utilisés dans le contexte des maladies du sang et des cancers. Parmi les produits destinés à la transfusion, environ 10 % sont utilisés dans le cadre d’urgences vitales. Concernant l’âge des receveurs, près de la moitié des transfusés ont 75 ans ou plus.

Pour pallier une pénurie éventuelle de sang rare, la Banque nationale de sang de phénotype rare entretient un stock de sang cryoconservé . Ainsi, chaque année, celle-ci congèle et décongèle quelques centaines de concentrés de globules rouges pour sauver la vie des personnes présentant un groupe sanguin rare.

En savoir plus

Le don du sang et la transfusion sanguine en France - Statistiques importantes

Ces statistiques pourraient également vous intéresser

Toutes les données sur un sujet dans un même dossier

Le don du sang et la transfusion sanguine en France
  • Préparé par notre équipe éditoriale
  • Téléchargement sous format PPT/PDF
  • Accès immédiat
  • À partir de 250 €

Toutes les données sur un sujet dans un même dossier

Le don du sang et la transfusion sanguine en France
  • Préparé par notre équipe éditoriale
  • Téléchargement sous format PPT/PDF
  • Accès immédiat
  • À partir de 250 €

Statistiques recommandées

Plus de thèmes intéressants sur l'industrie « État de la santé »

Plus de thèmes intéressants sur l'industrie « État de la santé »

À propos de Statista

Découvrez comment Statista peut aider votre entreprise.

Fixer un wébinaire

Vous avez d'autres questions ?
Nous serons ravis d'y répondre !

Vous avez d'autres questions ?
Nous serons ravis d'y répondre !

Contactez nous ! C’est facile, rapide, et nous serions ravis de vous aider !

Contactez nous ! C’est facile, rapide, et nous serions ravis de vous aider !

Comment nous contacter

Vous pouvez utiliser notre formulaire de contact ou consulter notre FAQ.
Vous pouvez également vous adresser directement à notre service clients.

News
News