Anomalies de la température des terres dans le monde 1880-2019

Le calcul de la température mondiale moyenne exacte depuis le 19ème siècle s'est avéré délicat car la tenue de relevés précis d'un même lieu sur une aussi longue période a posé des difficultés aux météorologues, en particulier dans les régions éloignées, dans les déserts ou sur les montagnes. Ces experts utilisent donc des moyennes mondiales, généralement sur trois décennies. Pour cet ensemble de données, la température mondiale moyenne entre les années 1961 et 1990 est utilisée comme référence pour mettre les autres températures en perspective.

Changement anthropique

Depuis 1880, la température terrestre moyenne mondiale a fluctué autour de 1,41 degré Celsius en 2019. Par rapport à la période située entre 1901 et 2000, la moyenne mondiale a atteint son niveau le plus bas (0,71 degré en dessous de la moyenne) en 1884, tandis qu'un pic (1,41 degré au-dessus) a été atteint en 2016. D'une manière générale, la température de la Terre augmente naturellement au fil du temps, car elle subit des changements cycliques. Cependant, la communauté scientifique a conclu que l'intervention humaine, en particulier la déforestation et la consommation de combustibles fossiles, a agi comme un catalyseur au cours des derniers siècles. L'augmentation sans précédent du nombre de catastrophes naturelles au fil des dernières décennies, telles que les cyclones tropicaux, les incendies de forêt et les canicules, a été attribuée à cette légère augmentation de la température de la surface de la terre due à l'homme.

La fin d'une ère glaciaire ?

Bien qu'une anomalie d'un ou deux degrés puisse, pour un néophyte, sembler dérisoire, il est important de noter que les changements des températures de l'océan et de la Terre ont des conséquences importantes pour le monde entier. Par exemple, une baisse d'un à deux degrés au Moyen-Âge a fait place à ce que l'on appelle le « Petit Âge glaciaire » qui a entraîné des hivers beaucoup plus froids dans l'hémisphère nord pendant près de six siècles (de 1300 environ jusqu'aux années 1870). Une chute de cinq degrés a déclenché la dernière grande période glaciaire (la glaciation quaternaire), il y a plus de 20.000 ans, et techniquement, cette période glaciaire se poursuit encore aujourd'hui. Cette période glaciaire se trouve dans sa dernière période « interglaciaire » et ne se terminera officiellement que lorsque les restes des dernières nappes glaciaires auront fondu (il n'en reste plus que deux aujourd'hui, en Antarctique et au Groenland).

Anomalies annuelles de la température de la surface globale de la terre de 1880 à 2019, en fonction de l'écart de température

Statistique zoomable : Choisissez la partie du diagramme que vous voulez agrandir.
Statistique en cours de chargement...
Connectez-vous afin de pouvoir télécharger cette statistique
S‘inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Afficher les sources de données détaillées ?
S'inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Source

Date de publication

2020

Région

Monde

Période d’enquête

1885 - 2019

Notes complémentaires

Les données sont basées sur les écarts de température par rapport à la moyenne du 20ème siècle.

Pour accéder aux données, sélectionnez Surface : Terre ; Échelle de temps : Annuelle.

Ouvrez cette statistique en...
Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement
Compte Standard
Apprenez à connaître Statista

Accès limité aux statistiques standard.

Compte Single
Pour approfondir
  • Accès immédiat à un million de statistiques
  • Téléchargement sous XLS, PDF & PNG
  • Sources détaillées
49 € / mois *
Compte Corporate
Accès complet

Totalité du contenu pour les entreprises.

* prix HT
   Facture annuelle, souscription 12 mois min.

Statistiques à propos de: "L'éco-anxiété en France"

Contenu supplémentaire : Cela pourrait également vous intéresser

Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement
Découvrez comment Statista peut aider votre entreprise.