Le marché des friandises - Faits et chiffres

Publié par Statista Research Department, 28 juin 2017
La France incarne la douceur de vivre, notamment grâce à son patrimoine alimentaire. Le chocolat par exemple, fait partie des nombreuses friandises que les Français affectionnent. Sous de multiples formes, il se consomme au moins une fois par semaine chez plus de 80 % d'entre eux. Sa dégustation est appréciée en solitaire, mais ce produit est ardemment désiré également sous le sapin comme cadeau de la part des proches. La France importe son cacao majoritairement du Ghana, également de Côte d'Ivoire. En revanche, près de 60 % de la production française de produits chocolatés étaient exportés en 2014, pour une très large part, en Union européenne.

Plus globabement, le secteur de la confiserie affiche un montant de plus de 185 millions d'euros de produits exportés en 2014. Ainsi, les fruits confits à eux seuls ont été exportés, rien qu'au Royaume-Uni, à une hauteur de volume de plus de 4.000 tonnes, ce qui représentait plus de la moitié des exportations. Plus d'un tiers des confiseries fabriquées en France étaient des gommes, gélifiés ou pâtes de fruit. Le volume de consommation apparente de sucreries s'est élevé à plus de 220 mille tonnes pour la même année.

D'autres part, toujours en 2014, on a évalué à plus de 289 millions d'euros la valeur des importations de confiseries et fruits confits. Qui a parlé de « la trêve des confiseurs » ? Vu du côté de la profession, ce terme est paradoxal car, pendant les périodes de fête, ils réalisent une bonne partie de leurs recettes. Le chiffre d'affaires de ce secteur français en 2014 s'élevait en effet à plus de 970 millions d'euros. Le marché distingue la vente des bonbons et sucettes en grandes et moyennes surfaces pour plus de 600 millions d'euros, de celle effectuée par le chewing-gum par exemple, qui en a réalisé la moitié cette même année. Quant aux spécialités de confiserie sucrées, parmi lesquels on dénombre les calissons, dragées, nougats..., elles sont vendues pour un montant de plus de 80 millions d'euros en France.

Du côté des glaces, Häagen-Dazs représentait plus de 10 % des parts de marché de ce secteur cette année-là. Alors que Magnum et Extrême chacun dépassaient les 10 millions d'euros de ventes de 2015. En terme de fréquence d'achat, la marque Carte d'Or a été choisie plus de deux fois pour cette même période.

Ainsi, toutes sortes de friandises se consomment généralement sans modération en France, comme ailleurs. Même si le chocolat demeure la sucrerie préférée des consommateurs dans le monde, il n’en est pas moins que son volume de production a baissé entre les années 2013 à 2014, auprès des plus grands pays producteurs de cacao.

Statistiques intéressantes

Dans les 5 chapitres suivants, vous trouverez rapidement les 32 statistiques les plus importantes sur le thème "Le marché des friandises".

Marché des friandises en France

Dossier sur le thème

Toutes les statistiques importantes, préparées par nos experts – à télécharger directement sous format PPT et PDF !
TOP SELLER

Indicateurs importants

Les indicateurs clés vous fournissent un aperçu exhaustif du thème "Le marché des friandises" et vous dirigent directement aux statistiques correspondantes.

Le marché des glaces 2015

La consommation de biscuits et autres friandises 2014/2015

Plus de thèmes intéressants sur l'industrie « Snacks et sucreries »

Sujets apparentés

Infographies sur ce thème

Le marché des friandises Infographie - Les plus gros producteurs européens de chocolat

Vous avez d'autres questions ?
Nous serons ravis d'y répondre !

Vous avez d'autres questions ?
Nous serons ravis d'y répondre !

Contactez nous !
C’est facile, rapide, et nous serions ravis de vous aider !

Contactez nous !
C’est facile, rapide, et nous serions ravis de vous aider !

Comment nous contacter

Vous pouvez utiliser notre formulaire de contact ou consulter notre FAQ.
Vous pouvez également vous adresser directement à notre service clients.