Part des ventes totales des 100 principaux magasins d'ameublement aux États-Unis de 2011 à 2013

Cette statistique représente la part des ventes totales des 100 principaux magasin d'ameublement aux États-Unis comparée à celle de tous les autres magasins d'ameublement de 2011 à 2013. En 2012, les 100 principaux magasins d'ameublement ont effectué 69 % des ventes totales aux États-Unis.

Vente d'ameublement aux États-Unis

La vente d'ameublement – par des magasins d'ameublement – aux États-Unis a commencé à se remettre du choc important occasionné par l'éclatement de la bulle immobilière et la récession de 2007-2009. Les raisons d'être enthousiaste à l'égard des ventes de meubles sont nombreuses. Ces bonnes nouvelles pour l'industrie de l'ameublement sont en lien avec les ventes immobilières. La reprise des ventes de maisons, qui a fait l'objet de vives discussions et a été attendue avec impatience, a commencé il y a peu. Au milieu de l'année dernière, le nombre des ventes immobilières était presque le même que celui des ventes avant la récession et la tendance s'est accentuée durant l'année. Selon la National Association of Realtors, le nombre des ventes immobilières l'année dernière a augmenté de plus de 4,5 millions, soit une augmentation de 9,2 % par rapport à 2011, et l'on s'attend à ce que la tendance s'accentue.

L'industrie de l'ameublement est l'une de celles ayant fait l'expérience d'un changement important concernant la manière dont elle commercialise les produits. Le commerce de gros diminue comme segment de distribution globale d'ameublement aux États-Unis. Le nombre de vendeurs au détail a également diminué légèrement mais leurs ventes ont augmenté comme le nombre de personnes employées par les magasins d'ameublement. Cela indique qu'il y a eu certaines consolidations des magasins d'ameublement.

Lorsque l'économie se porte bien, les consommateurs souhaitent dépenser plus en ameublement ainsi que dans une meilleure qualité de meubles car ils ont plus d'argent à dépenser pour de tels investissements. Qu'une économie locale soit forte ou non, les entreprises de l'ameublement, fabricants et détaillants, opérant de la manière suivante, sont prospères dans l'économie actuelle. Les consommateurs sont bien plus concernés par l'environnement et mieux éduqués, grâce à Internet, sur la manière dont leurs achats influencent l'environnement. Les parents surtout, comprennent l'importance de ne pas voir leurs achats finissant à la décharge. Les entreprises fabriquant et vendant des produits authentiques et respectant l'environnement sont prospères.

Part des ventes totales des 100 principaux magasins d'ameublement aux États-Unis comparée à celle de tous les autres magasins d'ameublement de 2011 à 2013*

Statistique en cours de chargement...
Connectez-vous afin de pouvoir télécharger cette statistique
S‘inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Afficher les sources de données détaillées ?
S'inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Source

Date de publication

Mai 2014

Région

États-Unis

Période d’enquête

de 2011 à 2013

Notes complémentaires

* Part des ventes totales d'ameublement, de literie et d'accessoires de 2011 à 2013.
Les ventes totales d'ameublement aux États-Unis toutes catégories de produits comprises se sont élevées à 51 milliards de dollars des États-Unis en 2013 et à 50,6 milliards de dollars des États-Unis en 2012.

Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Compte Standard
Apprenez à connaître Statista

Accès limité aux statistiques standard.

Compte Single
Pour approfondir
  • Accès immédiat à un million de statistiques
  • Téléchargement sous XLS, PDF & PNG
  • Sources détaillées
49 € / mois *
Compte Corporate
Accès complet

Totalité du contenu pour les entreprises.

*prix HT
   Facture annuelle, souscription 12 mois min.

Statistiques à propos de: "Le secteur de l'ameublement en France"

Contenu supplémentaire : Cela pourrait également vous intéresser

Statistiques

Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Découvrez comment Statista peut aider votre entreprise.