Nombre international de fermetures définitives de réacteur nucléaire au 19 août 2015
Centrales nucléaires : fermetures définitives de 2005 à 2015
Cette statistique présente le nombre international de fermetures définitives de réacteur nucléaire entre 2005 et le 19 août 2015. Suite à la catastrophe nucléaire survenue au Japon au mois de mars 2011, quatre réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi ont été fermés de façon définitive. Au total, 13 fermetures définitives ont été décidées en 2011.

Réactions à la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi

Sur le plan international, en 2014, les centrales nucléaires avaient une capacité totale de plus de 376.200 mégawatts . En 2011, 13 réacteurs nucléaires ont été fermés définitivement dans le monde. Nombre de ces fermetures ont fait écho à la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi qui est survenue lorsqu'un tremblement de terre et un tsunami ont frappé la région le 11 mars 2011, provoquant une panne des équipements et trois fusions nucléaires. Il s'agit du deuxième événement après la catastrophe de Tchernobyl qui a été catégorisée comme événement de Niveau 7 par l'Echelle internationale des événements nucléaires qui communique des informations importantes de sécurité à propos des accidents nucléaires. La catastrophe a provoqué une perte de confiance dans l'énergie nucléaire chez une grande partie du public qui a remis en question sa sécurité. Par la suite, de nombreux pays ont accéléré leurs plans de fermetures de centrale nucléaire. En 2014, par exemple, l'Allemagne représentait 3,8 % de la consommation d'énergie nucléaire mondiale après la mise en place des fermetures de centrales nucléaires. En Italie, 95 % des personnes ont voté contre des programmes de construction de nouvelles centrales nucléaires lors d'un référendum. Parmi l'opposition à l'énergie nucléaire au Japon, environ 52 % se sont déclarés contre l'utilisation de l'énergie nucléaire pour l'électricité après la catastrophe . Dans d'autres pays tels que l'Allemagne, 77 % des opposants étaient déjà largement contre l'énergie nucléaire avant les événements du Japon. Au Japon, on dénombrait 43 réacteurs nucléaires en fonctionnement en juillet 2015.
Nombre international de fermetures définitives de réacteur nucléaire au 19 août 2015
Age des réacteursNombre de fermetures
20156
20141
20136
20123
201113
20101
20093
20082
20071
20068
20052
Statistique en cours de chargement...
Connectez-vous afin de pouvoir télécharger cette statistique
S‘inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Afficher les sources de données détaillées ?
S'inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Source

Date de publication

2015

Région

Monde

Période d’enquête

au 19 août 2015

Notes complémentaires

Vous pouvez accéder aux données des « Fermetures définitives » en bas de la page et en passant votre souris sur le graphique.
Les chiffres de 2005 sont extraits d'une version précédente.

Centrales nucléaires : fermetures définitives de 2005 à 2015
Cette statistique présente le nombre international de fermetures définitives de réacteur nucléaire entre 2005 et le 19 août 2015. Suite à la catastrophe nucléaire survenue au Japon au mois de mars 2011, quatre réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi ont été fermés de façon définitive. Au total, 13 fermetures définitives ont été décidées en 2011.

Réactions à la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi

Sur le plan international, en 2014, les centrales nucléaires avaient une capacité totale de plus de 376.200 mégawatts . En 2011, 13 réacteurs nucléaires ont été fermés définitivement dans le monde. Nombre de ces fermetures ont fait écho à la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi qui est survenue lorsqu'un tremblement de terre et un tsunami ont frappé la région le 11 mars 2011, provoquant une panne des équipements et trois fusions nucléaires. Il s'agit du deuxième événement après la catastrophe de Tchernobyl qui a été catégorisée comme événement de Niveau 7 par l'Echelle internationale des événements nucléaires qui communique des informations importantes de sécurité à propos des accidents nucléaires. La catastrophe a provoqué une perte de confiance dans l'énergie nucléaire chez une grande partie du public qui a remis en question sa sécurité. Par la suite, de nombreux pays ont accéléré leurs plans de fermetures de centrale nucléaire. En 2014, par exemple, l'Allemagne représentait 3,8 % de la consommation d'énergie nucléaire mondiale après la mise en place des fermetures de centrales nucléaires. En Italie, 95 % des personnes ont voté contre des programmes de construction de nouvelles centrales nucléaires lors d'un référendum. Parmi l'opposition à l'énergie nucléaire au Japon, environ 52 % se sont déclarés contre l'utilisation de l'énergie nucléaire pour l'électricité après la catastrophe . Dans d'autres pays tels que l'Allemagne, 77 % des opposants étaient déjà largement contre l'énergie nucléaire avant les événements du Japon. Au Japon, on dénombrait 43 réacteurs nucléaires en fonctionnement en juillet 2015.
Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Compte Standard
Apprenez à connaître Statista

Accès limité aux statistiques standard.

Compte Premium
Pour approfondir
  • Accès immédiat à un million de statistiques
  • Téléchargement sous XLS, PDF & PNG
  • Sources détaillées

49 € / mois *

Compte Corporate
Accès complet

Totalité du contenu pour les entreprises.

*prix HT
   Facture annuelle, souscription 12 mois min.
Statistiques à propos de: "Les Français et le nucléaire"
  • Le nucléaire : opinion publique
Les statistiques les plus importantes
  • La question de la sortie du nucléaire
  • Le nucléaire : perception des risques
  • La probabilité d'accidents nucléaires
  • Les déchets radioactifs en France
Contenu supplémentaire : Cela pourrait également vous intéresser
Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Découvrez comment Statista peut aider votre entreprise.