Pourcentage des adultes aux États-Unis ayant présenté un épisode dépressif majeur au cours de l'année 2015, par âge et par sexe
Épisodes dépressifs majeurs chez les adultes américains par âge et par sexe 2015
Cette statistique montre le pourcentage des adultes aux États-Unis ayant présenté un épisode dépressif majeur au cours de l'année 2015, par âge et par sexe. Environ 10 % des adultes entre 18 et 25 ans ont déclaré avoir eu un grave épisode dépressif au cours de l'année passée.

Épisodes dépressifs majeurs

En 2013, jusqu'à 7,6 % de la population entre 26 et 49 ans a eu un épisode dépressif majeur. Le rapport hommes-femmes montre que 5,1 % des hommes contre 8,1 % des femmes ont eu un épisode majeur.

Un trouble dépressif majeur, également connu sous le nom de dépression clinique, est un trouble mental qui peut survenir chez des individus. Les symptômes fréquents sont une tristesse intense et persistante, une faible estime de soi et une perte d'intérêt envers des activités habituellement appréciées. Ces troubles peuvent provenir de facteurs biologiques, physiologiques et sociaux. Dans certaines professions plus stressantes et avec une charge de travail élevée, les personnes assumant ces métiers sont plus exposés au risque de dépression clinique. Par exemple, parmi les médecins, 37,8 % d'entre eux ont obtenu un résultat positif au test de dépistage pour la dépression en 2012. Parmi les étudiants, 32,6 % des lycéens hispano-américains aux États-Unis ont déclaré avoir un sentiment de tristesse ou de désespoir quasiment tous les jours et ceci depuis au moins deux semaines.

Concernant les épisodes dépressifs majeurs, les médecins généralistes et les psychiatres ou les psychothérapeutes ont dispensé le plus de traitement en 2013, soit 57,2 % et 35 % respectivement. Des médicaments peuvent également être utilisés dans le traitement contre la dépression comme pour 26,8 millions d'américains qui étaient sous prescription médicale pour soigner un problème de santé mentale en 2011. La prévention est également possible grâce à des interventions préventives et curatives.
Pourcentage des adultes aux États-Unis ayant présenté un épisode dépressif majeur au cours de l'année 2015, par âge et par sexe
Pourcentage de personnes interrogées
18 ans ou plus6,7%
18 - 25 ans10,3%
26 - 49 ans7,5%
50 ans ou plus4,8%
Homme4,7%
Femme8,5%
Statistique en cours de chargement...
Connectez-vous afin de pouvoir télécharger cette statistique
S‘inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Afficher les sources de données détaillées ?
S'inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Sources

Date de publication

Septembre 2016

Région

États-Unis

Période d’enquête

2015

Nombre de personnes interrogées

70.000 personnes interrogées

Tranche d’âge

18 ans et plus

Type d’entretien

Questionnaire

Épisodes dépressifs majeurs chez les adultes américains par âge et par sexe 2015
Cette statistique montre le pourcentage des adultes aux États-Unis ayant présenté un épisode dépressif majeur au cours de l'année 2015, par âge et par sexe. Environ 10 % des adultes entre 18 et 25 ans ont déclaré avoir eu un grave épisode dépressif au cours de l'année passée.

Épisodes dépressifs majeurs

En 2013, jusqu'à 7,6 % de la population entre 26 et 49 ans a eu un épisode dépressif majeur. Le rapport hommes-femmes montre que 5,1 % des hommes contre 8,1 % des femmes ont eu un épisode majeur.

Un trouble dépressif majeur, également connu sous le nom de dépression clinique, est un trouble mental qui peut survenir chez des individus. Les symptômes fréquents sont une tristesse intense et persistante, une faible estime de soi et une perte d'intérêt envers des activités habituellement appréciées. Ces troubles peuvent provenir de facteurs biologiques, physiologiques et sociaux. Dans certaines professions plus stressantes et avec une charge de travail élevée, les personnes assumant ces métiers sont plus exposés au risque de dépression clinique. Par exemple, parmi les médecins, 37,8 % d'entre eux ont obtenu un résultat positif au test de dépistage pour la dépression en 2012. Parmi les étudiants, 32,6 % des lycéens hispano-américains aux États-Unis ont déclaré avoir un sentiment de tristesse ou de désespoir quasiment tous les jours et ceci depuis au moins deux semaines.

Concernant les épisodes dépressifs majeurs, les médecins généralistes et les psychiatres ou les psychothérapeutes ont dispensé le plus de traitement en 2013, soit 57,2 % et 35 % respectivement. Des médicaments peuvent également être utilisés dans le traitement contre la dépression comme pour 26,8 millions d'américains qui étaient sous prescription médicale pour soigner un problème de santé mentale en 2011. La prévention est également possible grâce à des interventions préventives et curatives.
Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Compte Standard
Apprenez à connaître Statista

Accès limité aux statistiques standard.

Compte Premium
Pour approfondir
  • Accès immédiat à un million de statistiques
  • Téléchargement sous XLS, PDF & PNG
  • Sources détaillées

49 € / mois *

Compte Corporate
Accès complet

Totalité du contenu pour les entreprises.

*prix HT
   Facture annuelle, souscription 12 mois min.
Statistiques à propos de: "Les suicides en France"
  • Aperçu général
Les statistiques les plus importantes
  • Les méthodes de suicide dans les régions de France
  • Pathologies associées au suicide
  • Groupes à risque
  • Comparaison au niveau européen
Contenu supplémentaire : Cela pourrait également vous intéresser
Statistiques
Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Découvrez comment Statista peut aider votre entreprise.