Investissements directs américains en Chine 2000 -2015

Cette statistique montre la position des États-Unis quant aux investissements directs en Chine de 2000 à 2015 sur base du coût historique. En 2015, les investissements américains en Chine étaient estimés à approximativement à 75 milliards de dollars des États-Unis. Au total, la position directe des États-Unis à l'étranger s'élevaient en 2014 à 4,92 milliers de milliards de dollars américains.

Position des États-Unis quant aux investissements directs - Informations complémentaires

Pour simplifier, un investissement direct à l'étranger désigne un investissement fait par une entreprise dans une autre, située dans un pays étranger. Il se distingue de l'investissement traditionnel dans des parts d'entreprises étrangères cotées en bourse. Les entreprises qui réalisent des investissements directs à l'étranger détiennent en règle générale une part de l'entreprise dans laquelle ils investissent et peuvent peser sur le processus décisionnel. Aux États-Unis, l'IDE est défini comme étant un investisseur américain (appelé société mère) qui détient un minimum de 10 pour cent d'une entreprise étrangère (appelée société affiliée).

Si ce phénomène prend un essor considérable grâce aux progrès technologiques du 21e siècle et à la flexibilité culturelle de la main d'œuvre d'aujourd'hui, l'IDE possède une longue histoire qui remonte aux empires coloniaux. L'on considère en général que l'IDE présente des avantages pour la société qui investit, encore que ce point prête le flanc à la critique. Citons par exemple l'accès à de nouveaux marchés, la diminution des coûts du travail, les matériels et les sites de production. L'économie locale peut profiter d'une injection de capitaux, de l'accès à de nouvelles technologies et de l'engagement de la main d'œuvre locale. Trois formes reconnues d'investissements directs à l'étranger existent. Il s'agit des IDE horizontaux, des IDE verticaux et des IDE plates-formes d'exportation. Il existe en outre diverses méthodes pour procéder à l'investissement à proprement parler. Nombreux sont ceux qui considèrent l'IDE comme un des moteurs de la croissance économique mondiale.

Au cours des dernières décennies, les investissements américains à l'étranger ont connu une croissance spectaculaire. En fait, les État-Unis caracolent en tête d'un classement des pays de premier plan dans le monde en matière de sorties d'investissements directs.Leur valeur s'établissait en effet à 336 milliards de dollars américains pour la seule année 2014. Les avantages financiers à en tirer ont poussé des multinationales américaines, tout particulièrement intéressées par la fabrication, à investir des sommes considérables dans des sites de production étrangers. Toutefois, une bonne partie de ces multinationales s'occupent non seulement d'approvisionner le marché américain mais aussi les marchés locaux sur lesquels ils opèrent. En 2014, le pays à avoir reçu le plus d'investissements étrangers américains était les Pays-BasUn peu plus de 750 milliards de dollars américains y ont en effet été investis. Globalement, le somme totale en dollars américains investie dans les états européens cette année-là atteignait 2,78 billions cette année-là, par rapport à 1,18 billion dix ans plus tôt. La seconde zone de concentration des investissements américains à l'étranger en 2014 était l'Amérique centrale et l'Amérique latine,suivie par la région Asie-Pacifique.

Position des États-Unis quant aux investissements directs en Chine de 2000 à 2015

Statistique en cours de chargement...
Connectez-vous afin de pouvoir télécharger cette statistique
S‘inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Afficher les sources de données détaillées ?
S'inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Source

Date de publication

Septembre 2016

Région

États-Unis

Période d’enquête

2000 - 2015

Notes complémentaires

En comptabilité, le coût historique désigne la valeur originelle d'un bien économique. Le coût historique s'appuie sur l'idée qu'une unité de mesure reste stable. Dans certaines circonstances, les actifs et les passifs peuvent être indiqués à leur coût historique, comme si aucun changement de valeur n’avait eu lieu depuis leur acquisition.
Par investissements américains directs à l’étranger, l’on entend qu’un investisseur américain détient au moins 10 pour cent d’une entreprise étrangère. On appelle société mère l'investisseur direct américain et société affiliée l'entreprise étrangère détenue aux États-Unis. Les statistiques portant sur les transactions internationales reprennent les transactions des affiliés étrangers avec leur société mère américaine. Ces statistiques se concentrent donc sur la part ou les intérêts de la société mère américaine dans sa société affiliée et non sur le volume ou le niveau total des opérations de la société affiliée. Les principaux points portent sur les flux de capitaux, qui mesurent les fonds débloqués par les sociétés mères américaines à leurs sociétés affiliées à l'étranger, ainsi que sur les bénéfices, qui mesurent le retour sur ces fonds. Les statistiques sur la position quant aux investissements directs sont des actions et sont cumulatives ; elles présentent le niveau total des investissements américains directs en suspens en fin d'année.

Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Compte Standard
Apprenez à connaître Statista

Accès limité aux statistiques standard.

Compte Single
Pour approfondir
  • Accès immédiat à un million de statistiques
  • Téléchargement sous XLS, PDF & PNG
  • Sources détaillées
49 € / mois *
Compte Corporate
Accès complet

Totalité du contenu pour les entreprises.

* prix HT
   Facture annuelle, souscription 12 mois min.

Statistiques à propos de: "Les Golden Globes"

Contenu supplémentaire : Cela pourrait également vous intéresser

Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Découvrez comment Statista peut aider votre entreprise.