Consommation énergétique du chauffage d'un bâtiment résidentiel en France 2010-2050

Cette statistique représente les prévisions de la consommation énergétique dans le bâtiment résidentiel pour le chauffage en France entre 2010 et 2050, en millions de tonnes d'équivalent pétrole (MTep). En 2010, la consommation énergétique liée au chauffage a été estimée à 30,8 MTep. Il a été estimé que cette consommation soit réduite à 18,9 MTep en 2035 et à 13,3 MTep en 2050.

Consommation énergétique du chauffage dans le bâtiment résidentiel en France entre 2010 et 2050

Consommation en millions de tonnes d'équivalent pétrole (MTep)
--
--
--
Le meilleur de nos statistiques​

Pour un accès illimité à la plateforme française, vous avez besoin d'un Compte Premium.

  • Accès complet à 1 million de statistiques

  • Sources comprises

  • Télécharger sous formats PNG, PDF, XLS

Compte Premium

49 € / mois *
*Abonnement 12 mois, facturation annuelle, 1 utilisateur, plateforme française

Accès à des statistiques sur 80.000 thèmes à partir de

588 € / année

Afficher les sources de données détaillées ?
S'inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Source

Date de publication

Octobre 2017

Région

France

Période d’enquête

2010 ; 2017

Notes complémentaires

* Prévisions.

Ouvrez cette statistique en...
Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Compte Standard
Apprenez à connaître Statista

Accès limité aux statistiques standard.
Cette statistique n'est pas comprise dans votre compte.

Compte Premium
Pour approfondir
  • Accès immédiat à un million de statistiques
  • Téléchargement sous XLS, PDF & PNG
  • Sources détaillées

49 € / mois *

Compte Corporate
Accès complet

Totalité du contenu pour les entreprises.

*prix HT
   Facture annuelle, souscription 12 mois min.

Statistiques à propos de: "Le chauffage en France"

Contenu supplémentaire : Cela pourrait également vous intéresser

Statistiques

Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Découvrez comment Statista peut aider votre entreprise.