Moyenne du sondage sur l'investiture du parti démocrate au 28 février 2016
Moyenne du sondage sur l'investiture du parti démocrate 2016
Cette statistique représente la dernière moyenne du sondage RCP sur les perspectives des Démocrates qui pourraient participer aux primaires démocrates pour la présidentielle en 2016. Au 28 février 2016, près de 40 % des américains questionnés seraient très probablement pour Bernie Sanders pour la nomination démocrate pour les présidentielles 2016.

Élections des États-Unis 2016 : Nominations du parti démocrate - informations complémentaires

Les élections présidentielles de 2016 ont effectivement débuté en 2015 avec la publication des candidats de chaque parti. Sur le front démocrate, la bataille pour la nomination a été pleine de révélations. La présentation de l'ancien secrétaire d'État et ancien sénateur de New York Hilary Clinton, par exemple, a été anticipée depuis sa défaite en 2008 contre le président actuel Barack Obama et sa proclamation en avril 2015 n'a pas été une surprise. Cependant, on s'attendait à ce qu'elle n'ait presque pas de concurrents avec de nombreux électeurs et canaux de média considérant la nomination et une victoire ultérieure comme un couronnement inévitable de ses efforts et ambitions. Mais la montée de popularité du sénateur du Vermont, Bernie Sanders, a mis en cause la victoire sûre de Clinton. En fait, alors que les sondages ont constamment présenté Hillary avec un avantage d'au moins 3 % en termes de soutien des électeurs, elle a gagné le causus d'Iowa d' une petite majorité de seulement quatre votes. Les sondages publiée le 31 janvier 2016 ont montré ses chances baisser encore plus avec Sanders devant gagner les primaires démocrates du New Hampshire le 9 février.

D'autres candidats importants pour la nomination démocrate qui étaient déjà sortis de la course avant les primaires incluaient l'ancien gouverneur de Rhode Island, Lincoln Chafee, le professeur d'Harvard Lawrence Lessig et l'ancien sénateur des États-Unis Jim Webb. L'ancien gouverneur de Maryland Martin O'Malley s'est aussi retiré après avoir gagné seulement huit votes le 1er février.

Les autres surprises dans la course démocrate pour la nomination de 2016 ne sont pas venues de politiques annonçant leurs candidatures mais de ceux qui ne l'ont pas fait malgré les rumeurs et attentes. Les deux personnes les plus connues s'étant abstenues étaient Joseph Biden, le vice-président actuel et Elizabeth Warren, universitaire et sénateur du Massachusetts.
Moyenne du sondage sur l'investiture du parti démocrate au 28 février 2016
Hillary ClintonBernie SandersMartin O'MalleyLincoln ChafeeJim WebbJoseph R. Biden Jr.
Juin63%12,7%2,2%0,8%2,3%13,5%
Juillet55%19,4%1,6%0,6%1,8%12,3%
Août49,2%25%2%0,6%1,6%14%
Octobre41,6%25,2%0,7%0,2%0,8%18,9%
Novembre54,8%32,5%1,8%---
Décembre53,8%31,2%4,6%---
Janvier51,6%37,2%2,2%---
Février49,6%40%----
Statistique en cours de chargement...
Connectez-vous afin de pouvoir télécharger cette statistique
S‘inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Afficher les sources de données détaillées ?
S'inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Sources

Date de publication

Mai 2016

Région

États-Unis

Période d’enquête

11 - 28 février 2016

Tranche d’âge

18 ans et plus

Notes complémentaires

Les instituts de sondages généraux sont les suivants :
CNN/ORC, Rasmussen Reports, IBD/TIPP, FOX News, NBC News/WSJ, CBS News, USA Today/Suffolk.

Moyenne du sondage sur l'investiture du parti démocrate 2016
Cette statistique représente la dernière moyenne du sondage RCP sur les perspectives des Démocrates qui pourraient participer aux primaires démocrates pour la présidentielle en 2016. Au 28 février 2016, près de 40 % des américains questionnés seraient très probablement pour Bernie Sanders pour la nomination démocrate pour les présidentielles 2016.

Élections des États-Unis 2016 : Nominations du parti démocrate - informations complémentaires

Les élections présidentielles de 2016 ont effectivement débuté en 2015 avec la publication des candidats de chaque parti. Sur le front démocrate, la bataille pour la nomination a été pleine de révélations. La présentation de l'ancien secrétaire d'État et ancien sénateur de New York Hilary Clinton, par exemple, a été anticipée depuis sa défaite en 2008 contre le président actuel Barack Obama et sa proclamation en avril 2015 n'a pas été une surprise. Cependant, on s'attendait à ce qu'elle n'ait presque pas de concurrents avec de nombreux électeurs et canaux de média considérant la nomination et une victoire ultérieure comme un couronnement inévitable de ses efforts et ambitions. Mais la montée de popularité du sénateur du Vermont, Bernie Sanders, a mis en cause la victoire sûre de Clinton. En fait, alors que les sondages ont constamment présenté Hillary avec un avantage d'au moins 3 % en termes de soutien des électeurs, elle a gagné le causus d'Iowa d' une petite majorité de seulement quatre votes. Les sondages publiée le 31 janvier 2016 ont montré ses chances baisser encore plus avec Sanders devant gagner les primaires démocrates du New Hampshire le 9 février.

D'autres candidats importants pour la nomination démocrate qui étaient déjà sortis de la course avant les primaires incluaient l'ancien gouverneur de Rhode Island, Lincoln Chafee, le professeur d'Harvard Lawrence Lessig et l'ancien sénateur des États-Unis Jim Webb. L'ancien gouverneur de Maryland Martin O'Malley s'est aussi retiré après avoir gagné seulement huit votes le 1er février.

Les autres surprises dans la course démocrate pour la nomination de 2016 ne sont pas venues de politiques annonçant leurs candidatures mais de ceux qui ne l'ont pas fait malgré les rumeurs et attentes. Les deux personnes les plus connues s'étant abstenues étaient Joseph Biden, le vice-président actuel et Elizabeth Warren, universitaire et sénateur du Massachusetts.
Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Compte Standard
Apprenez à connaître Statista

Accès limité aux statistiques standard.

Compte Premium
Pour approfondir
  • Accès immédiat à un million de statistiques
  • Téléchargement sous XLS, PDF & PNG
  • Sources détaillées

49 € / mois *

Compte Corporate
Accès complet

Totalité du contenu pour les entreprises.

*prix HT
   Facture annuelle, souscription 12 mois min.
Statistiques à propos de: "Le TAFTA"
  • État des lieux économique entre l'UE et les États-Unis
Les statistiques les plus importantes
  • Projection des effets du TAFTA/TTIP
  • Opinion publique française
Contenu supplémentaire : Cela pourrait également vous intéresser
Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Découvrez comment Statista peut aider votre entreprise.