Bouygues : résultat opérationnel dans le monde 2012-2018

Ce diagramme représente le résultat opérationnel enregistré par le groupe Bouygues dans le monde entre 2012 et 2018, en millions d’euros. On observe ainsi qu'en 2018, le groupe Bouygues a enregistré un bénéfice opérationnel d'environ 1,77 milliard d'euros.

Résultat opérationnel du groupe Bouygues dans le monde de 2012 à 2018

Résultat opérationnel en millions d´euros
--
--
--
--
--
--
--
Le meilleur de nos statistiques​

Pour un accès illimité à la plateforme française, vous avez besoin d'un Compte Premium.

  • Accès complet à 1 million de statistiques

  • Sources comprises

  • Télécharger sous formats PNG, PDF, XLS

Compte Premium

49 € / mois *
*Abonnement 12 mois, facturation annuelle, 1 utilisateur, plateforme française

Accès à des statistiques sur 80.000 thèmes à partir de

588 € / année

Afficher les sources de données détaillées ?
S'inscrire gratuitement
Déjà membre ?
Se connecter
Source

Date de publication

Mars 2019

Région

Monde

Période d’enquête

2012 - 2018

Notes complémentaires

La source ajoute les informations suivantes :
* dont 200 millions d'euros de charges non courantes chez Bouygues Telecom et TF1 et 34 millions d'euros de plus-values de cessions chez Bouygues Telecom. 
** dont 91 millions d'euros de charges non courantes (80 millions d'euros chez Bouygues Telecom et 11 millions d'euros chez Colas). 
*** dont 68 millions d'euros de charges non courantes chez Colas et Bouygues Telecom et 313 millions d'euros de plus-value de cession (31 %) d'Eurosport International et de réévaluation de la participation résiduelle (49 %).
**** dont 123 millions d'euros de charges non courantes chez Bouygues Telecom, 95 millions d'euros chez Colas, 35 millions d'euros chez Bouygues Construction, 17 millions d'euros chez TF1 et 4 millions d'euros chez Bouygues Immobilier.
***** dont 84 millions d’euros de charges non courantes chez TF1, 62 millions d’euros chez Colas, 23 millions d’euros chez Bouygues Construction, 13 millions d’euros chez Bouygues Immobilier, et 20 millions d’euros de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont 84 millions d’euros de charges non courantes liées à la mise en œuvre du partage de réseau et 104 millions d’euros de produits non courants liés à la plus-value de cession de pylônes).
****** dont, en 2016, 84 millions d’euros de charges non courantes chez TF1, 62 millions d’euros chez Colas, 23 millions d’euros chez Bouygues Construction, 13 millions d’euros chez Bouygues Immobilier et 20 millions d’euros de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont 84 millions d’euros de charges non courantes liées à la mise en oeuvre du partage de réseau et 104 millions d’euros de produits non courants liés à la plus-value de cession de pylônes). Dont, en 2017, 23 millions d’euros de charges non courantes chez TF1, 5 millions d’euros chez Colas et 141 millions d’euros de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont principalement 79 millions d’euros de charges non courantes essentiellement liées au partage de réseau et 223 millions d’euros de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites).
******* dont, en 2017, des charges non courantes de 23 millions d’euros chez TF1, correspondant à l’amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l’acquisition de Newen Studios ; de 5 millions d’euros chez Colas liées aux travaux préliminaires au démantèlement du site de la raffi nerie de Dunkerque et 141 millions d’euros de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont 223 millions d’euros de produits non courants liés à la plus-value de cession des sites et 79 millions d’euros de charges non courantes liées au partage de réseau). Dont, en 2018, des charges non courantes de 31 millions d’euros chez Colas liées principalement aux travaux de démantèlement du site de Dunkerque et à la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, de 22 millions d’euros chez TF1 correspondant à l’amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l’acquisition de Newen Studios, de 4 millions d’euros chez Bouygues Construction liés à la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat et 322 millions d’euros de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont 110 millions d'euros liés à l’annulation de charges à payer sur les fréquences 1 800 MHz et 250 millions d’euros de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites Mobile et d’infrastructures FTTH et 47 millions d’euros de charges non courantes liées au partage de réseau).

Les chiffres pour 2013 - 2017 ont été pris d'éditions précédentes de la publication.

Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Compte Standard
Apprenez à connaître Statista

Accès limité aux statistiques standard.
Cette statistique n'est pas comprise dans votre compte.

Compte Premium
Pour approfondir
  • Accès immédiat à un million de statistiques
  • Téléchargement sous XLS, PDF & PNG
  • Sources détaillées

49 € / mois *

Compte Corporate
Accès complet

Totalité du contenu pour les entreprises.

*prix HT
   Facture annuelle, souscription 12 mois min.

Statistiques à propos de: "Bouygues"

Votre accès illimité à Statista pour 588 € / année seulement​
Découvrez comment Statista peut aider votre entreprise.