Faits et chiffres - La cause animale en France

En France, comme ailleurs, l'abandon d'un animal est un acte récurrent devenu tristement banal. Les soins quotidiens, les frais liés aux traitements vétérinaires et l’organisation des vacances d’été sont autant de problèmes qui conduisent certains propriétaires à abandonner leurs animaux de compagnie. En 2015, le nombre de chats délaissés durant l’été à grimpé par rapport à l’année précédente avec 1.624 abandons. Pourtant, s’acquitter de son animal domestique est sévèrement puni par la loi, puisque le coupable encourt le risque de deux ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende.

Pour pallier à ce problème, des associations se battent quotidiennement afin d’offrir aux animaux délaissés, une autre vie. Avec « 30 millions d’amis », la « société Protectrice des Animaux » (SPA) est, de loin, la plus connue en France. Cette dernière possède 28 refuges pour chiens et chats sur le territoire français et bien d’autres structures comme des fourrières, des dispensaires ou des maisons SPA. Les animaux recueillis peuvent être soignés ou faire l’objet d’adoption dans de nouvelles familles. En 2015 par exemple, 128.800 animaux ont bénéficié de soins de la SPA et 38.958 ont pu être adoptés.

Parmi les personnes engagées auprès de la société, on retrouve 151.566 donateurs qui représentent, avec les legs, plus de 30 millions d’euros de leurs recettes en 2015. Les produits de la boutique SPA sont également une excellente source de revenus puisqu’ils ont rapporté, la même année, plus de 61 millions d'euros. En matière de dépenses, la SPA débourse chaque année plus de 37 millions d’euros pour entretenir et faire fonctionner ses structures en France. Cela comprend notamment les frais du personnel polyvalent, travaillant dans les fourrières et refuges (plus de 12 millions d’euros par an), ou encore les services supports et achats centralisés (1,8 million d’euros en 2015).

De manière générale, les Français se disent soucieux du bien-être animal, qui correspond, selon la majorité des sondés par la Commission européenne, au devoir de respecter tous les animaux. L’étude révèle également que 68 % des sondés seraient prêts à payer plus pour des produits provenant d’exploitations respectueuses du bien-être animal. Des chiffres encourageants en adéquation avec la hausse des ventes de produits hygiéniques du quotidien non-testés sur les animaux.

En savoir plus

La cause animale en France - Statistiques importantes

Ces statistiques pourraient également vous intéresser

Toutes les données sur un sujet dans un même dossier

La cause animale en France
  • Préparé par notre équipe éditoriale
  • Téléchargement sous format PPT/PDF
  • Accès immédiat
  • À partir de 250 €

Toutes les données sur un sujet dans un même dossier

La cause animale en France
  • Préparé par notre équipe éditoriale
  • Téléchargement sous format PPT/PDF
  • Accès immédiat
  • À partir de 250 €

Statistiques recommandées

Statistiques recommandées

Plus de thèmes intéressants sur l'industrie « Animaleries »

Plus de thèmes intéressants sur l'industrie « Animaleries »

À propos de Statista

Découvrez comment Statista peut aider votre entreprise.

Vous avez d'autres questions ?
Nous serons ravis d'y répondre !

Vous avez d'autres questions ?
Nous serons ravis d'y répondre !

Contactez nous ! C’est facile, rapide, et nous serions ravis de vous aider !

Contactez nous ! C’est facile, rapide, et nous serions ravis de vous aider !

Comment nous contacter

Vous pouvez utiliser notre formulaire de contact ou consulter notre FAQ.
Vous pouvez également vous adresser directement à notre service clients.